Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Notre Dame de Mongré école
collège
lycée
Ecole Notre Dame de Mongré

Quelques évènements de l'histoire

Les grands évènements de l'histoire du pays ont jalonné la vie de Mongré depuis ses origines. Convoité par les militaires ou par la ville de Villefranche, transformé en caserne ou en hôpital, le collège a traversé les années pour devenir le Mongré d'aujourd'hui, fier de son passé et résolument tourné vers l'avenir.

1842, le don du domaine
Le 14 août 1842 : Marie-Thérèse Bottu de la Barmondière fait don à la compagnie de Jésus de son château, d’une grande partie de ses terres et de sa fortune, pour édifier un grand collège « d’Education et de formation catholique ». En savoir plus

                 

 

1854, première rentrée
Le 4 septembre 1854 : Première rentrée des classes dans le nouveau collège. En savoir plus

  

 

1862, les zouaves pontificaux
Des élèves sont enrôlés chez les Zouaves pontificaux qui forment l’armée du Pape. Le Vatican doit en effet se défendre pour ne pas être annexé avec les autres Etats qui sont en train de former l’Italie. En savoir plus

 

 

1870, 4000 soldats à Mongré
Guerre contre la Prusse. Villefranche accueille la 1ère Légion de Marche du Rhône, puis la Légion d’Alsace. Les élèves sont évacués et 4000 soldats occupent Mongré, dévastant le parc et les bâtiments. En savoir plus

    

Teilhard de Chardin
De 1892 à 1897, Pierre Teilhard de Chardin est scolarisé à Mongré. En sortant de l’établissement, il poursuit ses études et devient en peu de temps l’un des grands hommes du XX° siècle : enseignant, géologue, paléontologue, prêtre, philosophe, il est promu officier de la Légion d’Honneur en 1946. Plus de détails

 

1913, rachat de Mongré
Dans un contexte anticlérical extrême, notamment depuis la loi de 1905 consacrant la séparation de l’Eglise et de l’Etat, l’établissement a reçu l’ordre du Préfet de fermer ses portes. Mongré est donc vendu aux enchères, et racheté par des anciens élèves pour que l’établissement perdure ! En savoir plus

  


1914-1915 : Antoine de Saint-Exupéry est scolarisé en 5°. En savoir plus

 

 

 

 

1914 -1919, l’hôpital militaire
Durant toute la première guerre mondial, Mongré abrite un hôpital militaire de la Croix Rouge, l’hôpital A7. 2437 blessés sont soignés au lieu des 50 prévus initialement. En savoir plus

 

   

 

1939, occupation allemande
Les allemands occupent Mongré et les élèves sont transférés au château.

 

1950, les Assomptionnistes
Les jésuites quittent le collège et laissent la place aux pères Assomptionnistes. http://www.assomption.org/fr

 

1962, début de la mixité
Tout d’abord dans les classes de terminales Plus de détails

 

1963, grands travaux de voirie
Percée de l’avenue Saint-Exupéry et démolition du château.

L’actuelle avenue Saint-Exupéry était auparavant l’allée des Marronniers qui traversait le parc de Mongré. Percée en 1965, cette avenue avait pour vocation de desservir au nord la toute nouvelle piscine Saint-Exupéry et le collège de Mongré, et au Sud le lycée Claude Bernard.

 

 

1977 Classement de l'orgue aux monuments historiques

Pour protéger et entretenir l'orgue de Mongré, une Association a été crée : Les Amis de l'orgue.

  

 

1996, nouvelle tutelle
Sous la direction d’Annie Aubourg, chef d’établissement de Mongré, les religieuses d’Assomption France assurent la nouvelle tutelle. http://www.assomption-france.org/

 

Depuis les années 1990, de grands travaux transforment Mongré


                                                         Le théâtre devient CDI

 

                                                      Les cuisines font peau neuve

                                       

 

La "chapelle rouge" devient Salle Jean XXIII, puis salle de musique P11