Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Notre Dame de Mongré école
collège
lycée
Ecole Notre Dame de Mongré

La guerre de 1870

4000 soldats sont abrités à Mongré pendant la guerre de 1870.

Fin septembre 1870, la France entre en guerre contre la Prusse. Aussitôt, le collège met à disposition de l’armée ses bâtiments, afin de loger des soldats si besoin.

Le 11 novembre, une légion arrive effectivement et est installée dans le château. Mais, devant l’inconfort qui leur est proposé, certains soldats veulent pénétrer dans le collège et forcent les portes, insultant leurs supérieurs. Parmi les soldats arrêtés, trois furent condamnés à mort pour insubordination et exécutés au matin. La légion quitta Mongré le jour suivant…

Le mois suivant, en décembre, une légion d’Alsaciens-Lorrains, beaucoup plus nombreuse, fut annoncée pour le lendemain. On renvoya tous les pensionnaires chez eux dans la soirée, et 1000 hommes de la Première Compagnie du Premier bataillon de la Première Légion d’Alsace et de Lorraine s’installèrent dans le collège. Pendant plusieurs semaines, d’autres arrivées eurent lieu. On compta jusqu’à 4000 soldats dans le collège, qui ne parvenaient pas à se chauffer durant cet hiver particulièrement froid. Meubles, ceps de vignes, tout était bois de chauffage, malgré les colères des quelques jésuites qui avaient pu rester sur place. La France capitula et céda l’Alsace et la Lorraine en 1871, et la légion quitta Mongré sans être allée au combat le 14 mars 1871.